53 jeunes de l’E2C reçoivent leur Attestation de Compétences Acquises (ACA)

Le 18 juin 2015, à l’Espace Van Gogh quai de la Rapée, s’est tenue la remise des ACA pour 53 jeunes de l’E2C de Paris ayant terminé leur cycle de formation. Cette manifestation organisée conjointement par l’E2C Paris et la RATP a permis aux jeunes de témoigner de leur expérience à l’école et de leur projet professionnel.

Bruno Libault, directeur de l’E2C Paris, a souhaité la bienvenue à l’ensemble de l’assemblée et a souligné le professionnalisme des collaborateurs de l’école, le courage des jeunes et l’investissement de l’ensemble des partenaires qui apportent leur soutien permanent à l’école par :

  • l’accueil des stagiaires,
  • le soutien financier par des dons et par le versement de la taxe d’apprentissage
  • la contribution aux instances de décision de l’école en apportant des compétences et du temps.


La cérémonie s’est déroulée en cinq temps forts :

1. La présentation des jeunes de l’E2C actuellement employés par la RATP. Chaque jeune a pu témoigner de sa propre expérience et sur sa nouvelle vie au sein de cette grande entreprise parisienne qui leur a donné une chance.

2. Les ACA sont remises aux jeunes par les partenaires tels que la SNCF, le groupe la Poste, la mission locale de Paris, les coachs bénévoles. C’était le temps le plus émouvant de la cérémonie. Les témoignages des jeunes montrent l’importance de cette étape dans la construction de leur avenir, c’est aussi pour eux l’occasion de recevoir une reconnaissance officielle du travail accompli durant leur formation.

3. Les ASSR2 (Attestation Scolaire de Sécurité Routière de niveau 2) réalisées grâce au collège Maurice Utrillo et remis par le représentant du rectorat de Paris. C’est une étape obligée pour obtenir le permis de conduire.

4. La remise des attestations de participation à l’action de formation avec le « Planning familial ». Cette association est partenaire de l’E2C depuis 5 ans. L’objectif de cette démarche est de permettre aux jeunes qui se destinent aux métiers de la petite enfance, de l’aide à la personne, de l’animation sportive notamment, de pouvoir aborder les questions d’écoute, de concept de genre, de contraception, d’avortement, de détection de violence et de connaissance des réseaux d’accompagnement.

5. Dans le cadre d’un échange Franco-Allemand organisé par l’association « Culture et Liberté », les jeunes ont pu témoigner de cette formidable expérience. Ils ne parlent pas l’allemand, malgré cela ils ont vécu un moment d’échange très fort, en particulier sur l’apprentissage.

Denis Bouchard, Président de l’E2C Paris, a conclu la cérémonie en revenant sur les mots des jeunes :

« J’étais en échec, j’avais perdu espoir, j’étais sceptique, je n’étais pas facile [...] grâce à l’E2C j’ai pu trouver un stage, trouver un boulot, éprouver de la fierté, il m’a fallu du courage, de la patience, ça m’a donné une ouverture vers le futur. »

L’école de la 2e chance ça marche parce que les équipes de l’E2C vous soutiennent, parce que les entreprises vous font confiance. Il faut se battre ensemble, les jeunes, les formateurs, les entreprises, les élus. Pour 70 % des jeunes qui viennent à l’E2C c’est un succès soit à travers une formation soit par un emploi, soit les deux à la fois.

Il faut se battre parce que ce n’est pas juste : « On ne peut pas tolérer une société où les gens sont laissés sur le bord de la route ». Trouver sa place dans la société c’est trouver un job, c’est aussi trouver sa place de citoyen. Si l’on n’est pas acteur de sa société on n’a pas sa place dans la société. Vous êtes aussi là pour changer la société.

Vous les élus, les représentants des Chambres consulaires, les représentants de l’éducation nationale, les entreprises, les collaborateurs de l’E2C et les stagiaires : « Aidez-nous !»